Né à Rabat, et vit à Casablanca, 

Abdelhamid grandit à Salé, jusqu’à son baccalauréat pour aller Casablanca, où il poursuit ses études en marketing à l’école nationale de Commerce et de Gestion.

Il s’est trouvé face à un environnement où réussir la vie se centre uniquement au monde des jobs, une logique pour laquelle, il fait de la photographie son expression artistique qui projette l’invisible de son vécu en pixels. Autodidacte, il voit en l’art un moteur du quotidien et la force par laquelle se brisent les chaînes d’une société matérielle.

Le besoin d’aventure et la curiosité, dans un monde de plus en plus narcotique, lui a laissé à l’étonnement d’une grande question : où serait le refuge de liberté dans le rythme rapide de Casablanca ? C’est ainsi qu’il est parti en 2016 à l’exploration d’un univers merveilleux dans la métropole, dans les endroits où s’éternisent les empreintes du passé. A à travers sa série « Masou9ish in the City » et « An Old Soul Calling », il met en avant le reflet de son esprit, assoiffé du charme des lieux urbains abandonnés, antique et partiellement perçu par le reste. Ses travaux ont été exposés à la fondation Karim et Touria Tazi – L’Uzine, aux Nuits photographiques d’Essaouira, et à Casa Arabé Madrid durant le festival PhotoEspaña. La photographie de l’âme, lui a révélé le secret d’un mystère, la porte vers un monde visiblement proche à nous, mais que l’on ignore.